Unité Mixte de Recherche
Heuristique et Diagnostic
des Systèmes Complexes

                  







Rechercher

Sur ce site




Accueil du site > Plates-formes > MEMORAe

ICI : Information, Connaissance, Interaction

MEMORAe

Les formations auxquelles nous nous intéressons principalement sont des formations à distance de type e-learning. Le terme de e-learning est actuellement très utilisé et fait référence à des notions aussi variées que celle de logistique (gestion administrative), de ressources (diffusion de cours) ou de technologie (outils de conférences virtuelles). Au travers des nombreuses définitions rencontrées, l’utilisation du réseau pour dispenser une formation (d’où le « e » de e-learning), l’utilisation des TICE ainsi que l’accent mis sur l’apprentissage sont récurrents. On s’accorde généralement à dire que le e-learning ne doit pas se réduire à l’utilisation de technologies récentes pour des types d’apprentissage anciens, mais qu’il doit induire de nouvelles formes d’apprentissage. Ceci a un certain nombre de conséquences. Par exemple, le e-learning nécessite au moins :

  • Une réflexion sur le contenu : objectifs, concepts étudiés, compétences acquises, etc.
  • Une réflexion sur l’organisation du contenu : relations entre les concepts étudiés ;
  • Une construction de nouvelles ressources en regard des possibilités offertes par l’utilisation du réseau et des TICE : l’utilisation de la traduction électronique d’anciennes ressources n’étant pas suffisante ;
  • La redéfinition des rôles des acteurs : apprenant, enseignant.

Dans le cadre du projet MEMORAe, nous mettons l’accent sur la définition du contenu pédagogique sous forme granulaire représenté par une ontologie de concepts accessibles a priori de façon quelconque par l’apprenant. Une manière linéaire de les aborder n’est pas imposée. Nous considérons en effet que l’apprenant doit avoir un rôle actif dans sa formation. Les supports mis à sa disposition ne sont pas la mise en ligne pure et simple de supports de cours dispensé en présentiel. Il s’agit au contraire d’un ensemble de ressources, facilement accessibles, puisque indexées sur une ontologie du domaine de la formation.

Dans cette conception du e-learning, la structuration de l’information et des connaissances est donc centrale à la fois pour les apprenants et pour les enseignants. La mémoire organisationnelle que nous proposons vise à faciliter cette structuration, à permettre la gestion des connaissances relatives à une formation donnée et à expliciter les compétences qu’elle permet d’obtenir. Elle s’appuie sur une modélisation de l’organisation de cette formation qui prend en compte le point de vue de ses différents acteurs.

Responsable : Marie Hélène Abel